Stéphanie Péhu – 25 août 2020

Serge Marquis…mon coup de cœur de l’été ! 

J’ai lu et écouté Serge Marquis cet été, au milieu des volcans d’Auvergne…une vraie bouffée d’oxygène que je souhaitais partager avec vous. J’ai trouvé dans ses écrits et ses conférences une belle résonance avec la situation si particulière que nous vivons aujourd’hui et qui nous amène à réfléchir, à se poser de nouvelles questions….bref, à donner peut-être plus de sens à notre vie.

En fait, ma rencontre avec Serge Marquis date d’il y a plus d’un an, peut-être même 2, alors que par hasard je me baladais dans les rayons d’une librairie et que le titre de son livre m’a interpellée…

« Le jour où je me suis aimé pour de vrai ».

Je recherchais un livre entre le roman et le développement personnel mais également un livre facile à lire le soir, vous savez, le genre de livre qui permet de s’évader après sa journée, de se relâcher pour entrer tranquillement dans la phase sommeil. Le livre de Serge Marquis a tellement bien rempli sa fonction que je viens de le lire une seconde fois, histoire d’ancrer un peu plus encore les messages et les leçons de vie que j’y ai découvert.

Voilà comment Serge Marquis présente son livre : 
« C’est la découverte de ce que nous ne sommes pas, c’est-à-dire ce qui entoure l’égo et de ce que nous sommes vraiment, c’est-à-dire la capacité d’être là, d’être présent et cette capacité qui est au cœur de toutes les autres et qui rend la vie si riche: aimer, apprendre, s’émerveiller, transmettre… »

Serge Marquis fait souvent référence dans ses conférences au hamster que nous avons dans la tête et qui court dans sa roue à nous en faire « perdre la boule ». Ce hamster nous empêche d’être véritablement présent: présent au monde qui nous entoure, présent aux personnes qui nous entourent, présent à toutes ces petites choses que l’on ne perçoit même pas si l’on ne prend pas le temps de s’arrêter. 
Ce hamster il l’appelle « Pensouillard »… « c’est le petit être dans notre tête qui rumine sans relâche et s’évertue à nous gâcher la vie »

D’où sa petite phrase qui revient régulièrement dans son livre:

« Reviens ici ! »

Vous avez quelqu’un face à vous qui vous parle de ses vacances mais vous n’êtes pas vraiment là…vous êtes en train de passer en revue votre « to do list »: les courses, le repas de ce soir, les enfants à aller chercher, … 

Vous n’avez jamais eu cette sensation bizarre d’avoir été physiquement présent mais de ne vous souvenir de rien?? 
Pas plus tard que ce week-end, j’ai lu une histoire à ma fille Manon et le lendemain mon fils m’a demandé de lui lire la même. Je me suis surprise à découvrir certains passages du livre…et donc à me dire: « tu n’étais pas présente hier lorsque tu as lu ce livre à Manon ». 

« Nos hamsters ce sont également ces petites questions: « j’ai oublié de faire ça hier », « qu’est-ce qui va m’arriver? », « qu’est-ce qu’on va penser de moi? », « j’ai dit ça, j’aurais jamais dû »…Si j’ai tout ça dans la tête, je ne peux pas savourer « le vin que j’ai dans la bouche, la musique que j’entends, les caresses, etc.

Apaiser le hamster c’est également pouvoir savourer pleinement notre existence ». 

La méditation: ma nouvelle pratique de l’été qui m’aide à « revenir ici »… :

J’entends parler des bienfaits de la méditation depuis plusieurs années maintenant, j’ai même investi dans quelques livres et CD pour mes enfants et moi-même…mais je n’ai jamais franchi le pas de l’intégrer dans mon quotidien, faute de temps, faute de motivation, faute de… Bref, ce n’était pas le moment pour moi.

Depuis quelques semaines maintenant j’essaie de l’intégrer plus régulièrement dans ma vie. Je ne dis pas que ma pratique est quotidienne mais 2 à 3 fois par semaine, je trouve que c’est déjà un bon début non?
Les bienfaits quant à eux sont quotidiens. La méditation m’aide à me concentrer, à être pleinement présente, à savourer…

Mon petit hamster continue de tourner mais il ralenti le rythme et j’en ressens déjà les bénéfices, notamment avec mes enfants. Lorsque je suis avec eux, je me sens entièrement présente (bon, même si j’ai encore quelques absences, preuve en est la lecture avec ma fille ce week-end)…mais la petite phrase de Serge Marquis me revient alors à l’esprit:

« Reviens ici » 
               … 
 Magique !! 

Alors n’hésitez pas vous aussi à « revenir ici » plus souvent…et n’hésitez pas à me faire part de vos victoires…même les plus petites méritent d’être partagées. 

Fermer le menu